Syndicat national des pépiniéristes de plants Truffiers certifiés

Le parasitisme des plants truffiers 

Ref : J.M. Ricard, Ctifl – La Truffe : Guide technique - Edition Ctifl, 2003

Parasites

Photos

Symptômes et risques

Méthodes de lutte

Chêne      

Oidium

 Il est surtout néfaste pour les jeunes plants.

- de fin avril à fin septembre : feuillage recouvert d'un feutrage mycélien blanc.                 

- affaiblissement général du jeune plant, déssèchement des feuilles, annulation de la dominance apicale.

- lutte chimique préventive en apportant du souffre micronisé en pulvérisation sur les plants de fin mai à mi-juin (Microthiol) 100g/10l.

- Utilisation d'un fongicide non systémique curatif qui lui confère une persistance de 10 jours. DINOCAP(Karathane) 6ml/10l.

 

 Chenilles défoliatrices

 

 - dès le mois d'avril, la chenille plie les jeunes feuilles pour se construire une loge à l'intérieur de laquelle elle installe ses cocons. Deux à trois semaines après, les jeunes chenilles commencent leur ascension et gagnent les bourgeons en débourement.

- la très grande voracité des chenilles provoque rapidement une défoliation importante de l'arbre et principalement des jeunes plants.

 Dès l'apparition des chenilles (débourement des arbres) : effectuer deux traitements soit avec Phosalone (Zolone)20 ml/10l ou avec du Diffubenzuron (Dimilin).

Anthracnose 

 

Maladie particulierement présente dans le Sud-Ouest

- petites taches brunes qui apparaissent en été et envahissent petit à petit toute la surface foliaire.

- si l'attaque est importante, la photosynthèse est réduite et le jeune plant s'affaiblit. Chute prématurée du feuillage

 - pulvérisation à la  Bouillie Bordelaise dès l'apparition des symptômes.

- étude en cours sur différents traitements fongicides : Cuivre + Mancozèbe et Cuivre+ Phochloraze.

 Teigne - Mineuse sur chênes verts

 

 - les chenilles, souvent plusieurs par feuille creusent des mines. celles ci forment des galeries argentées qui s'évasent. Les différentes mines finissent par fusionner en une vaste ampoule boursouflée.

- si l'attaque est importante, la photosynthèse est réduite et les feuilles tombent affaiblissant surtout les jeunes plants.

 Dès l'apparition des chenilles (débourement des arbres) : effectuer deux traitements soit avec Phosalone (Zolone)20 ml/10l ou avec du Diffubenzuron (Dimilin).

 Les chenilles se chrisalident dans des cocons tissés sur le sol. Il n'y a donc qu'une génération par an.

       
Noisetier      

 Saperde

   Petit coléoptère de couleur noire de 1 à 16 mm. En mai / juin, sa larve mesure jusqu'a 2 cm et creuse des galeries à l'intérieur des pousses annuelles qui finissent par se dessécher dès la 1ère quinzaine de juillet.

 Lorsqu'un traitement chimique s'impose, (dans le cas de dégats importants) il doit atteindre la jeune larve avant sa pénétration dans le rameau.

 Traitement avec de la Phosalone (Zolone) 20ml/10l : agit par contact.

 Bactériose

 

- annulations de bourgeons à bois, tiges principales lignifiées portent des nécroses. Apparition de taches brunes de 1 à 4 mm de diamètre cernées de halo jaune ou de taches vitreuses puis brunes suivant les nervures des feuilles.

- cette maladie peut provoquer une mortalité importante. Il peut avoir dessèchement de tout ou partie du plant.

- lutte préventive à la  boullie bordelaise (125/10l) au débourement et à la chute des feuilles.

- lutte curative : élimination des rameaux atteints et destruction par brûlage.